Dernières Infos

Ça bouge à Kilibo !!!

Catégorie : nos Actions

Nos aides commencent réellement à porter des fruits !!!

 Nous annoncions le 29 juin
la mise en service de l’unité de santé
« Nouvelle vie » à Kilibo-gare,
aujourd’hui c’est la joie de relayer cette information d’ Abel :
L'UVS de Kilibo-gare,
la nouvelle vie,

vient d'enregistrer son 1er accouchement.
C'est une fille.
Que Dieu la protège,
bénisse et protège ses géniteurs.

Félicitations à la sage-femme et à la maman.
Tous nos souhaits de robuste santé au bébé
et longue vie à elle.

 Une autre longue attente est honorée :
Jonas nous apprend que Bénédicte et son entreprise EBU OLUWA
a reçu les matériels financés par le PADAC* :
une chaudière,
un cuiseur pouvant traiter 600kg de noix de cajous,
un four.

(*) Projet d'Appui au Développement Agricole
dans le département des Collines

 Outre les noix de cajou,
elle transforme d’autres productions locales.
Son entreprise devient conséquente.
Elle vend à Parakou, Savé,
et autres lieux de la région,
dans des supérettes.

Dans le cadre du PADAC,
le groupement des transformatrices de riz et de karité
et leur présidente Odette,
est en train de bénéficier également d’une aide substantielle :
un forage pouvant alimenter en eau la riziculture,
un jardin maraîcher du groupement
et quelques quartiers de la ville de Kilibo est déjà réalisé.

 

 Les élèves de Kilibo n’ont pas démérité
lors des examens nationaux : 

 CEG1 : 65,56 % de réussite
National  : 51,19 %
Département des Collines : 53 %

 CEG2  : 63,33 %

 Baccalauréat
Section A1 : 100%
 Section A2 : 48%
 Section C : 54,54 %
Section D : 26,78 %

moyenne de l’établissement**  : 39,62% 

(**) légèrement en-dessous de la moyenne nationale (40 %)
et au-dessus de celle des Collines (37,40%)...

Commentaire de Abel :
le Président de l’Association de parents d’élèves
et l’administration du CEG
ne se jettent pas dans une satisfaction totale
mais promettent de mieux faire les années à venir.
Nous profitons pour remercier nos donateurs Joigny-baobab,
l’association de développement IREKPO
et des bonnes volontés qui ont concouru à ces résultats.
Nous souhaitons à nouveau un soutien
pour financer des heures supplémentaires aux enseignants
pour les prochains examens nationaux.

Des anciens parrainés
ont à nouveau donné des nouvelles sur leurs activités : 

Un chercheur en génétique pour l’amélioration des plantes alimentaires.

Un autre participe à un projet de Nutrition et de développement de la petite enfance.

Une amicale des anciens parrainés vient de se créer,
et annonce une journée de retrouvailles
le samedi 19 septembre.

Nous aimerions y être en petite souris !